Last Updated:

La surconsommation ; comment dévorer une planète

Catégories Articles, Articles Scolaires

Le 7e continent…

Est-ce que ce nom te dit quelque chose ?

Eh bien, pour te donner les détails, c’est le nom que l’on donne à un amas colossal de déchet de plastique qui ont été déversé dans les cours d’eau à cause de l’incapacité à les recycler et en disposer efficacement, c’est au moins 18 000 000 000 de déchets plastiques qui flottent en ce moment en plein centre du Pacifique.

La « grande zone d'ordures du Pacifique » (Great pacific garbage patch, GPGP). © HKG – AFP

La « grande zone d’ordures du Pacifique » (Great pacific garbage patch, GPGP). © HKG – AFP

L’ampleur de la quantité de déchets tourbillonnant dans les eaux du Pacifique est tel, que s’il venait à être ramassé, on obtiendrait une masse inquiétante de 80 000 Tonnes[1]!

LITTÉRALEMENT l’équivalent de 420 baleines bleus ou peut-être plus simple à s’imaginer 16 000 éléphants!

Mais pourquoi ce 7e continent existe à la base ?

Si tu as lu le titre de l’article tu as sûrement devinez qu’il y a un fort lien entre la surconsommation que l’on observe dans les pays développés et ce malheureux phénomène.

Et c’est précisément de la surconsommation que nous allons traiter.

Définissons la surconsommation

C’est quoi la surconsommation ? C’est évidemment le premier point à préciser et c’est simplement le fait de consommer de manière supérieure à nos besoins normaux et ce phénomène entraine souvent la surexploitation de ressources naturelles (un sujet pour un autre jour).

Combien de paires de chaussures possède-tu ? Combien en utilise tu réellement? As-tu vraiment besoin de toutes ces paires ?

Maintenant, remplace les termes “paires de chaussure” par n’importe quel autre problème et tu te rendras compte du problème d’une partie du problème.

Nous consommons bien plus que ce dont nous avons réellement besoin et gaspillons généralement les excédents en les laissant pourrir (figurativement ou non) dans un placard, une armoire ou un frigo.

L’empreinte écologique…

Un article est déjà en ligne, sur c’est quoi l’empreinte écologique et comment elle est calculé => Auto-pub totalement assumée

Mais grosso modo, l’empreinte écologique, c’est la surface terrestre (autant terrestre qu’aquatique) nécessaire à l’entretien du style de vie d’une société. Évidemment il varie globalement d’une région du monde à l’autre, mais globalement cette empreinte est 1,7 Terres ; la population humaine à un mode de vie non viable à long-terme et nécessiterait la moitié d’une autre planète ayant les mêmes qualités que la Terre pour obtenir de manière viable, ses ressources.

C’EST ÉNORME

Déjà entendu parler du “World Overshoot Day” ?

Ça mon ami, c’est un jour par année, qui marque le passage d’une utilisation saine des ressources de la Terre (la quantité de ressources utilisées est renouvelable par la Terre) à une utilisation à crédit (la Terre ne peut plus regénérer les ressources à un rythme suffisant et on “emprunte” des ressources aux années subséquentes).

Juste pour l’info on a atteint ce jour en 2018, le 1 août…

Et tel que ça progresse, on continuera de le voir arriver plus tôt et plus tôt.

Voilà un tableau qui montre comment la date à continuer d’avancer de 1969 à 2018

Pour plus d’informations visiter overshootday.org

ET

Pourquoi on continue de rentrer dans le mur et même d’y renter plus tôt ?

À cause de notre évidente surconsommation typique des pays développés et de la manie d’acheter du neuf au lieu de faire réparer.

Dans un monde idéal, on garderait TOUT nos biens le plus longtemps possible, en maximisant leur durée de vie de ce qui aurait pour effet d’effacer ou au moins de réduire drastiquement comparativement à maintenant notre surexploitation des ressources terrestres.

Hélas on ne vit pas dans un monde idéal et même si dans l’ensemble ce n’est pas la société, mais l’industrie qui fait le plus de dégât (même si on encourage leur pratique, donc on est aussi fautif) .

Vous pouvez tout de même vous impliquez et un peu changer le monde pour le mieux !

D’ailleurs, un très bon moyen d’aider la planète à votre niveau, c’est de partager les informations utiles que vous trouvez à vos proches pour les initier dans ce groupe et payer un peu plus cher pour des produits de meilleure qualité, qui dureront plus longtemps et qui sont fabriqué avec une éthique environnementale.

Les dettes

Dans notre société frivole et superficielle, quelques-uns se sentent obligés de suivre le train en perpétuel mouvement des tendances et de la mode quitte à s’endetter et voir même faire faillite.

De leur côté, les publicitaires passés maîtres dans l’art de manipuler vos émotions pour vous donner COMPULSIVEMENT envie d’acheter font juste jouer le jeu de l’argent. Ce n’est pas nécessairement moral, mais ils font leur job et c’est à nous de faire attention.

Hélas, plusieurs n’y arrivent pas et tombe dans l’habitude de consommer sans réfléchir au coût de l’opportunité (ce que tu gagnes en payant) et de l’utilité qu’ils vont en faire ; ils sont aussi souvent les mêmes qui tombent en faillite à cause d’une incapacité à rembourser leur carte de crédit.

Ce problème d’endettement, c’est un problème de société !

La plupart d’entre nous, qui avons grandi dans un foyer dans la classe moyenne ont été exposés aux principes du “American Dream”: abondance, indépendance, liberté…

Étant donné du fait que nous ayons été exposés à cela, pour nous la consommation excessive qui y est souvent associé et parfois même glorifiiez est considéré comme normale.

Évidemment, non seulement elle n’est pas normale, mais pour certains la poursuivre amène à vivre l’inverse du American Dream ; c’est une triste ironie.

Pour vous empêcher d’être manipulé par les brillantes publicités des spécialistes, posez-vous ces trois questions :

  1. Qu’est-ce que je ferais avec ce produit quand je l’achèterai et est-ce que l’utilisation en vaut la peine ?
  2. Est-ce que c’est un produit que je prévoyais acheter de toute façon?
  3. Est-ce que je ne peux pas juste l’emprunter à un proche ou utiliser un bien déjà en ma possession pour accomplir le même boulot ?

En résumé :

  • Il y a l’équivalent de 16 000 éléphants de déchets dans l’océan Pacifique
  • L’empreinte écologique globale est de 1,7 Terres
  • La surconsommation est mauvaise autant pour l’environnement que pour la société
  • Partager cet article (parce que c’est important aussi) et optimiser notre utilisation de nos appareils pour maximiser leur durée de vie.

Pour finir, merci beaucoup d’avoir lu jusqu’à la fin. Nous vivons dans une société frivole ou la consommation à outrance en plus d’impacter négativement l’environnement, détruit la vie de personnes comme vous et moi qui n’ont plus les moyens de rembourser leurs dettes. Pour aider à combattre cela, le meilleur moyen est de s’informer sur le sujet en apprenant de sources crédibles (pas *encore* ce site) et de modifier concrètement nos habitudes tout en se mobilisant pour changer les manières de faire des entreprises => Voire cet article pour comprendre ce que je veux dire.

Sur ce, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et

Me: *snap*

Your boredom : *I don’t feel so good*

Me: And then I drop the mic *yet don’t drop the mic, because it’s expensive*

https://www.lesoleil.com/actualite/sante/endettement-et-surconsommation-les-depressions-plus-nombreuses-046c2a99a2ec03c0071a885aacd0cd0c

https://information.tv5monde.com/info/le-7eme-continent-un-monstre-de-plastique-1863

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/ocean-continent-plastique-bien-plus-grand-prevu-70644/

  1. https://information.tv5monde.com/info/le-7eme-continent-un-monstre-de-plastique-1863
Jedidiah Ange-Emmanuel Kouakou
Yo! Je suis le gars derrière ce site et l'auteur de tous les articles écrits (à date) sur ce site.
J'espères que mes articles vous font et continueront de vous faire réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *