Last Updated:

Est-ce que les riches devraient payer autant de taxe que le reste de la population ?

Catégories Articles

Nous l’avons tous déjà entendu à un moment ou à un autre, la justice est aveugle, hélas elle semble aussi être corrompu. Tout individus, aux États-Unis, au Canada et partout dans le monde développé est reconnu de la même façon par la constitution de leur pays respectif; en tant qu’être humain. Ainsi l’on pourrait s’attendre à ce que chacun paye pour ses crimes de la même façon, à ce que chacun puisse influencer les élections et candidats de la même façon, à ce que chacun paye ses taxes de la même façon; cependant pour le meilleure et pour le pire, il est évident que la classe moyenne et ce 1% dont nous entendons tout le temps parlé ne vivent pas de la même manière et ne jouissent pas des mêmes privilèges. Révoltés, certains se demandent : « les Jeff Bezos, Bill Gates et Warren Buffet de ce monde ne devrait-il pas payer autant en impôt que le commun des mortels ». Sachant l’importance qu’il représente économiquement pour le pays les hébergeant et tout en considérant que tout le monde est égal en valeur et en dignité, je considère que ce 1% pour des raisons économiques et indirectement sociales ne devrait pas avoir à payer autant de taxe sur le revenu, en tant qu’individu.

Pourquoi cela?

Simplement, car ils payent déjà au gouvernement et à la société et ce bien plus qu’un citoyen lambda. En effet, selon un article publié dans le journal « The Guadian » par Patrick Collinson, un historien moderne anglais, un tiers du revenu générées par les habitants d’Angleterre en 2016-2017 fut amassée par les 381 000 personnes gagnant au-dessus de 150 000 livres sterling, soit plus que la somme donnée en taxe par les 20 000 000 personnes gagnant le moins. Dites-vous bien que 381 000 personnes, ont généré en impôt près de 20 milliards de livres ; ce qui montre que les riches payent beaucoup plus que le reste de la population! Toutefois, plusieurs se retrouvent à générer autant d’argent en pratiquant des fonctions dites d’« élites » tels que la médecine, la pharmacie, le droit, des fonctions louables et bénéfiques pour la société, mais qui ne sont pas aussi bénéfique pour l’économie, facteur que l’on traite ici (et qui ne mène généralement pas à une réduction d’impôt). Bill Gates, Warren Buffet, Jeff Bezos, et le défunt Steve Jobs, pour ne citer qu’eux, ont tous créer leur richesse en bâtissant des entreprises qui ont su se démarquer et se hisser au sommet de la chaîne alimentaire dans leurs domaines respectifs et qui sont ainsi devenus des nerfs économiques.

Les entreprises, cœurs d’une société ?

Nous savons maintenant que les riches payent déjà plus en taxe que les pauvres, mais ceux qui sont pointées du doigt lorsque l’on parle d’avarice et d’égoïsme, ce ne sont pas ces nobles médecins, pharmaciens et avocats, mais ceux qui se trouvent à la tête des cœurs de la société, les présidents d’entreprise. Et c’est leur énorme entreprise additionnée à leur génie et celui de leur employé qui les rends aussi indispensable à la société. En effet, voici ce que dit Euractiv, blog anglophone sur l’actualité financière à propos des grandes entreprises : « Les grandes entreprises contribuent beaucoup plus aux performances économiques d’un pays que les sociétés plus petites, selon une nouvelle étude financée par l’UE. »

Ce qui n’a rien de surprenant!

Une grande entreprise a les moyens de mieux payer ses employés qui deviennent ainsi plus actif économiquement en consommant plus; paye une partie non négligeable de toutes les taxes collectées par le gouvernement, que ce soit : taxes sur le revenu, taxes de propriété et autres; amène au traitement de plein de paperasse et à la construction de plusieurs infrastructures ce qui alimente l’économie en générant non seulement du travail dans les milieu de la construction et de l’administration, mais en plus dans les métiers de récolte pour permettre la construction de ces infrastructures, en bref dans les 3 secteurs économiques. Ainsi, ils alimentent le système économique et envoie par des tierces personnes (employées) de l’argent aux gouvernements qui peuvent ainsi améliorer les systèmes de santé et d’aide aux itinérants, par exemple. Sachant tout cela, devrait-on vraiment s’attendre à ce qu’ils payent autant de taxes que nous lorsque l’on sait tout ce que leurs entreprises apportent déjà à la société. De plus, ces gens n’ont souvent un salaire pas si élevé que ça, car la majeure partie de l’argent de leur compagnie rentre en tant que dépense d’entreprises pour augmenter l’efficacité et les marges de profits de leurs entreprises ce qui alimente ce splendide cercle vertueux! Dites-vous bien que bien que tous les hommes aient inhéremment la même valeur, sur un plateau de d’échec ce sont les pièces et nous sommes les pions, bien sûr nous avons tous la possibilité d’être promu si nous arrivons à triompher des défis sur notre route, mais le gouvernement, joueur ici, ne peut se permettre de perdre de manière aussi stupide ses pièces les plus précieuses. En effet, si malgré leurs contributions nationales, le gouvernement cherchait à augmenter leurs impôts au même niveau que le nôtre cela signifierai sacrifier ou si vous préférez perdre ces pièces sans raison valable. En effet, rien ne les forces à rester dans un pays qui ne reconnait pas leur valeur, et s’ils décidaient de déménager ailleurs, eux et leurs entreprises, tous les autres pays les accueilleraient à bras ouvert.

L’aspect légale de leurs faibles impôts et Conclusion

Ainsi avant de conclure, il est important de mentionner que dans la plupart des cas tout ce qu’ils font est légal. Ils ne sont pas exemptés de payer des taxes au gouvernement, dites-vous qu’en 2018, Amazon a payé 1.2 milliard en taxe[1]. En fait, tout ce qu’ils font c’est utiliser à leur avantage, les lois de la constitution que ce soit en utilisant leurs entreprises comme portefeuilles géants ayant un taux d’imposition beaucoup plus faible de 15% net après la réduction d’impôt générale et se versant un faible salaire (au Canada). Utopiquement, on pourrait se dire que si tous les pays augmentaient les taxes à payer de ces personnes et des compagnies en général, il n’aurait nulle part où s’en fuir et serait forcer à remettre plus d’argent au gouvernement, mais est-ce vraiment mieux? Quand l’on sait toutes les dépenses ridicules que nos gouvernements ont faites pour des raisons parfois décevantes, tel qu’au Canada les 215 389$ dépensées pour les vacances de Noël de Trudeau à cause des frais de défense et le billet d’avion à 5000$ ou encore les 406 419$ aux États-Unis ayant servi à rechercher si les médias causent la polarisation politique ou si c’est à l’inverse la polarisation qui mène les médias à faire un choix, nous sommes en droit de nous demander si tous cet argent centralisé entre les mains d’une poignées de personne prenant des décisions souvent discutables, n’est pas en réalité entre meilleures mains lorsque l’on voit tout ce que cet action entrepreneuriale amène de bon pour l’économie et pour la société. Atteindre la justice sociale et réduire les inégalités salariales entre les riches et les pauvres à tout prix écraserait, ou du moins ralentirais considérablement l’économie et rendrait tout le monde plus malheureux, ironiquement ceux qui en souffrirait le plus c’est les pauvres et la classe moyenne. C’est pour cela que les riches ne devraient être forcé à payer la même quantité de taxe que nous.


[1] Selon “UNITED STATES SECURITIES AND EXCHANGE COMMISION | WASHINGTON, D.C. 20549” (un document officiel)

Jedidiah Ange-Emmanuel Kouakou
Yo! Je suis le gars derrière ce site et l'auteur de tous les articles écrits (à date) sur ce site.
J'espères que mes articles vous font et continueront de vous faire réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *